Tous les Tweets
Précédent:
Suivant:
houten bankje

3.3 Quelle est la meilleure manière de prier ?

Prière personnelle

N’importe qui peut prier partout, n’importe quand, seul ou en groupe. Tu construis une relation avec Dieu par la prière personnelle, quand tu es seul(e) avec lui. La façon dont tu pries a peu d’importance : Dieu est déjà comblé par ta présence.

Quand tu pries, il est important de parler simplement de ce qui te concerne, de ce que tu as sur le cœur. C’est une bonne habitude que de prier chaque jour. Le soir, tu peux aussi méditer sur ta journée et remercier Dieu pour tout ce que tu as reçu de lui.

> Approfondissez grâce au livre

Il y a beaucoup de façons de prier. Le plus important est de prendre du temps pour la prière. La manière de prier est moins importante que la qualité du temps passé avec Dieu.

La Sagesse de l’Église

Quel est le nom des cinq formes de prière ?

Les cinq principales formes de prière sont : la bénédiction, l'adoration, la prière de demande et d'intercession, la prière d'action de grâces et la prière de louange. [Youcat 483]

Qu'est-ce que la prière de bénédiction ?

C'est une prière qui implore la bénédiction de Dieu sur nous. C'est de Dieu seul que toute bénédiction descend sur nous. Sa bonté, sa proximité, sa miséricorde, c'est cela sa bénédiction. « Que le Seigneur te bénisse » est la plus courte formule de bénédiction.

Tout chrétien doit demander la bénédiction de Dieu, pour lui et pour les autres. Les parents peuvent marquer leur enfant du signe de la croix sur le front. Des personnes qui s'aiment peuvent se bénir. Le prêtre surtout, en vertu de son ministère, bénit expressément au nom de Jésus, et sur mandat de l'Église. Sa prière de bénédiction a une efficacité spéciale en raison de son sacerdoce et parce qu'elle est portée par toute l'Église. [Youcat 484]

Pourquoi devons-nous adorer Dieu ?

Toute personne qui réalise qu'elle est une créature de Dieu reconnaît humblement qu'il est le Tout-Puissant qui l'adore. Mais adorer Dieu, pour un chrétien, ce n'est pas seulement voir la grandeur, la Toute-Puissance et la sainteté de Dieu, c'est aussi reconnaître, le cœur plein de gratitude, Jésus, en qui Dieu nous a aimés en premier, et qui est notre Sauveur.

Celui qui adore vraiment Dieu se met à genoux devant lui ou se prosterne sur le sol. C'est une manière d'exprimer la vraie nature du rapport entre l'homme et Dieu : il est grand et nous sommes petits. En même temps, l'homme n'est jamais aussi grand que lorsqu'il s'agenouille devant Dieu en s'abandonnant librement à lui. Le non-croyant qui cherche Dieu et qui commence à prier peut être ainsi sur la voie qui le mène à Dieu. [Youcat 485]

Pourquoi faut-il que nous adressions nos demandes à Dieu ?

Dieu qui nous connait parfaitement sait de quoi nous avons besoin. Pourtant Dieu veut que nous le lui « demandions », que, dans la détresse de notre existence, nous nous adressions à lui, que nous fassions monter notre cri vers lui, que nous le suppliions, que nous nous plaignions, que nous l'appelions et même, dans notre prière, que nous lui disions notre révolte.

Il est sûr que Dieu a besoin de nos demandes pour nous aider. C'est notre intérêt d'être des « quémandeurs ». Celui qui ne demande rien, et qui ne veut pas demander, se replie sur lui-même. Il faut que l'homme demande, pour s'ouvrir et se tourner vers l'auteur de tout bien. Celui qui demande revient vers Dieu. Ainsi la prière de demande place l'homme dans son juste rapport à Dieu qui respecte notre liberté. [Youcat 486]

Pourquoi devons-nous demander en faveur des autres ?

Comme Abraham qui a intercédé en faveur des habitants de Sodome, comme Jésus qui priait pour ses disciples, comme Paul qui disait à la communauté de Philippes : Ne recherchez pas chacun vos propres intérêts, mais plutôt que chacun songe à ceux des autres (Ph 2, 4), ainsi les chrétiens prient toujours pour tous – pour tous ceux qu'ils portent dans leur cœur, pour ceux qui sont loin d'eux et même pour leurs ennemis.

Plus on apprend à prier, plus on sent au fond de soi-même que l'on fait partie d'une grande famille spirituelle, qui rend efficace la force des prières. Avec tout le souci que je porte à ceux que j'aime, je suis au cœur de la famille humaine, je peux recevoir des forces grâce à la prière des autres et implorer le secours de Dieu en faveur des autres. [Youcat 487]

Pourquoi devons-nous remercier Dieu ?

Tout ce que nous sommes et tout ce que nous avons nous vient de Dieu. Paul dit : Qu'as-tu que tu n'aies reçu ? (1 Co 4, 7). Remercier Dieu, le dispensateur de tout bien, nous rend heureux.

La plus grande prière d'action de grâces est « l’eucharistie » (en grec « action de grâces ») de Jésus, au cours de laquelle il prit du pain et du vin, pour, à travers ces offrandes changées en son corps et son sang, offrir à Dieu la Création tout entière en action de grâces. Chaque fois que les chrétiens remercient, ils se joignent à la grande prière d'action de grâces de Jésus. Et comme nous serons transformés par Jésus et sauvés, nous pouvons déjà, du fond de notre cœur, être pleins de reconnaissance et l'exprimer à Dieu de diverses manières. [Youcat 488] 

Que veut dire louer Dieu ?

Dieu n'a pas besoin d'applaudissements. Mais nous, nous avons besoin d'exprimer spontanément notre joie à Dieu et l'allégresse de notre cœur. Nous louons Dieu parce qu'il existe et qu'il est bon. Ainsi nous nous joignons dès à présent à la louange éternelle des anges et des saints du ciel. [Youcat 489]

Peut-on prier partout ?

Oui, on peut prier partout. Cependant un catholique choisira de préférence des lieux où le Seigneur « habite » de manière plus spéciale. Ce sont surtout les églises catholiques, où notre Seigneur est présent dans le tabernacle sous l'espèce du pain consacré.

Il est très important de prier partout : à l'école, dans le métro, lors d'une soirée, entre amis. Le monde entier doit recevoir des bénédictions. Mais il est tout aussi important que nous fréquentions les lieux saints, où Dieu nous attend plus spécialement pour trouver le repos à côté de lui, pour être fortifiés, régénérés et envoyés en mission. Un vrai chrétien ne se contente jamais de jeter un petit coup d'œil, quand il entre dans une église. Il reste un moment dans le silence, il prie Dieu et lui renouvelle son amitié et son amour envers lui. [Youcat 498]

Voici ce que disent les papes

Le Saint Curé [d’Ars] enseignait surtout ses paroissiens par le témoignage de sa vie. À son exemple, les fidèles apprenaient à prier, s’arrêtant volontiers devant le tabernacle pour faire une visite à Jésus Eucharistie. « On n’a pas besoin de tant parler pour bien prier – leur expliquait le Curé – On sait que le bon Dieu est là, dans le saint Tabernacle ; on lui ouvre son cœur ; on se complaît en sa présence. C’est la meilleure prière, celle-là ». [Benoît XVI, Lettre pour l’année sacerdotale, 18/06/2009]