Tous les Tweets
Précédent:
Suivant:
Lily flower and burning candles

5.11 Que se passe-t-il si quelqu'un meurt sans les sacrements ou des funérailles ?

Vivre les sacrements

Il est très triste de voir quelqu'un mourir avant de pouvoir recevoir les sacrements, tant pour la personne malade que pour ses proches. Heureusement, il n'y a pas lieu d'avoir peur, car si nous faisons ce que nous pouvons pour réconforter les mourants, la miséricorde et l'amour de Dieu sont encore plus grands que les sacrements qu'il nous a donnés. Si aucun prêtre ne peut accéder aux malades pour les sacrements, ils peuvent faire un acte de contrition parfait pour être pardonnés, et s'ils disent à Jésus leur désir de le recevoir en communion, ils reçoivent sûrement sa présence, par exemple. Personne ne meurt seul, même si vous ne pouvez pas leur rendre visite, car Dieu est avec eux. Et vous pouvez les accompagner au moins par votre prière. Jésus est avec nous jusqu'à la fin, il a promis ! (Mt 28:20).

 

Les funérailles sont aussi utiles pour les morts que pour les vivants. C'est une grande souffrance si des circonstances extrêmes empêchent un véritable adieu, des funérailles. Cependant, ne désespérez pas ! Dieu recevra sûrement le défunt avec beaucoup d'amour et une grande équité : son désir est que tous soient sauvés. Il n'est pas nécessaire que le corps du défunt soit présent pour célébrer une messe d'enterrement à l'église, c'est possible même des mois plus tard si les circonstances le dictent. Parfois même, il n'est pas possible de prier ensemble pour ceux qui sont laissé seul. Mais la prière n'est pas dictée par le lieu ou la proximité : où que vous soyez, vous pouvez être unis dans la prière !

Ne vous inquiétez pas : l'amour de Dieu est encore plus grand que les sacrements qu'il nous a donnés. Où qu'ils meurent et quelles que soient les circonstances, nous pouvons être avec nos défunts dans la prière.