Tous les Tweets
Précédent:
Suivant:
handen

4.8 Quelle est la relation entre foi et action ?

Vivre une vie chrétienne

Vivre en chrétien veut dire prendre être conscient de nos action (ce que nous faisons ou non), selon notre relation avec Jésus. Comme le dit la Bible : « La foi sans les œuvres est morte » (Jc 2,26)Jc 2,26 : Ainsi, comme le corps privé de souffle est mort, de même la foi sans les œuvres est morte.. Si tu crois vraiment en Jésus, alors tu feras ce qu’il te demande : aimer Dieu et ton prochain.

Une façon de montrer cet engagement est de respecter les Dix Commandements, même si nous n’y arrivons pas toujours. Dieu fait plus attention à l’amour que nous mettons dans nos dons que la valeur du don en lui-même (Mc 12,41-44)Mc 12,41-44 : Jésus s’était assis dans le Temple en face de la salle du trésor, et regardait comment la foule y mettait de l’argent. Beaucoup de riches y mettaient de grosses sommes. Une pauvre veuve s’avança et mit deux petites pièces de monnaie. Jésus appela ses disciples et leur déclara : « Amen, je vous le dis : cette pauvre veuve a mis dans le Trésor plus que tous les autres. Car tous, ils ont pris sur leur superflu, mais elle, elle a pris sur son indigence : elle a mis tout ce qu’elle possédait, tout ce qu’elle avait pour vivre. ». En tant que chrétiens, nous pouvons travailler au bien-être des autres êtres humains.

> Approfondissez grâce au livre

Sans bonnes œuvres, notre foi est morte. Notre tâche est d’œuvrer avec la grâce que nous recevons de Dieu et de témoigner ainsi de notre foi.

La Sagesse de l’Église

De quoi s’inspire l’amour pour les pauvres ?

L’amour envers les pauvres s’inspire de l’Évangile des Béatitudes et de l’exemple de Jésus dans son attention constante envers les pauvres. Jésus a dit : « Ce que vous avez fait au plus petit de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait » (Mt 25,40). L’amour envers les pauvres passe par l’engagement contre la pauvreté matérielle et contre les multiples formes de pauvreté culturelle, morale et religieuse. Les œuvres de miséricorde, spirituelles et corporelles, et les nombreuses institutions de bienfaisance nées au long des siècles sont un témoignage concret de l’amour préférentiel pour les pauvres qui caractérise les disciples de Jésus. [CCEC 520]

Comment un chrétien doit-il manifester son amour pour les pauvres ?

L'amour des pauvres doit être une caractéristique des chrétiens, valable pour tous les temps. Cela ne consiste pas à leur faire une aumône quelconque qui leur revient, ils ont droit à la justice. Les chrétiens ont le devoir spécifique de partager leurs biens. Le Christ est le modèle par excellence de l'amour pour les pauvres.

Heureux les pauvres en esprit, car le Royaume des deux est à eux (Mt 5,3) – c'est la première béatitude. Il existe une pauvreté matérielle, morale, spirituelle. Il incombe aux chrétiens d'avoir le souci des nécessiteux de la terre, d'être attentifs à eux, de les aimer et de les aider. C'est sur leur amour des pauvres que tous seront jugés par le Christ, plus précisément que sur tout autre point : Dans la mesure où vous l'avez fait à l'un de ces petits qui sont mes frères, c'est à moi que vous l'avez fait (Mt 25,40). [Youcat 449]

Voici ce que disent les Pères de l’Église

Lors donc que nous lisons dans l'Évangile : « Votre foi vous a sauvé, » nous ne supposons pas que le Sauveur ait voulu dire d'une manière absolue que tous ceux qui croiront, n'importe comment, seront sauvés. Nous savons qu'il faut joindre les œuvres à la foi. [Saint Clément d’Alexandrie, Stromates, VI,xiv,537]