Tous les Tweets
Précédent:
Suivant:
burcht

2.33 Que s’est-il passé au début de la Renaissance ?

Vers la Réforme

Aux treizième et quatorzième siècles il y avait de grandes confusions autour de la vraie identité du pape puisque plusieurs personnes se disaient pape en même temps. Ce n’est qu’en 1417 que tous reconnurent Martin V comme unique vrai pape.

Les papes commencèrent à accumuler des richesses et à vivre dans le luxe. À cause de tous ces problèmes l’Église avait un besoin urgent de revenir à l’enseignement originel de Jésus, ce qui fut fait à petit échelle. Pendant la Renaissance au contraire, c’est l’homme qui était le centre d’attention au lieu de Dieu. Ceci se voyait malheureusement aussi au sein des chefs de l’Église.

> Approfondissez grâce au livre

La Renaissance était centrée sur l’homme (oublieuse de Dieu ?). Comme durant le Moyen Âge, les chefs de l’Église étaient parfois faibles voire mauvais.

Voici ce que disent les papes

Lorsqu’un grave conflit éclata entre le roi Philippe IV le Bel et le pape Boniface VIII, Duns Scot s’éloigna de Paris et préféra l'exil volontaire, plutôt que de signer un document hostile au Souverain Pontife, ainsi que le roi l'avait imposé à tous les religieux. […] Ce fait nous invite à rappeler combien de fois, dans l’histoire de l'Église, les croyants ont rencontré l'hostilité et même subi des persécutions à cause de leur fidélité et de leur dévotion à l'égard du Christ, de l'Église et du Pape. Nous tous regardons avec admiration ces chrétiens qui nous enseignent à conserver comme un bien précieux la foi dans le Christ et la communion avec le Successeur de Pierre et, ainsi, avec l'Église universelle. Toutefois, les rapports entre le roi de France et le successeur de Boniface VIII redevinrent rapidement des rapports d'amitié, et en 1305, Duns Scot put rentrer à Paris pour y enseigner la théologie. [Benoît XVI, Audience Générale, 07/07/2010].