Tous les Tweets
Précédent:
Suivant:
altaar

3.21 Quels sont les endroits les plus importants dans l’église ?

À l’intérieur d'une église

Trois éléments ont un rôle significatif à la messe et ont un placement spécial dans l’église. L’autel a une position centrale dans l’église et représente le Christ, la ‘pierre vivante’ sur laquelle est bâtie l’église (1P 2,4)1P 2,4 : Approchez-vous de lui : il est la pierre vivante rejetée par les hommes, mais choisie et précieuse devant Dieu..

L’ambon ou lutrin est l’endroit duquel nous lisons la Bible, la Parole de Dieu. Le siège du célébrant (souvent un prêtre) a aussi une place importante. Pendant la liturgie, le célébrant représente Dieu pour les fidèles, et les fidèles devant Dieu. En dehors de la messe, l’essentiel est le tabernacle, le magnifique coffre où le « pain », les hosties qui sont le corps du Christ sont conservés.

> Approfondissez grâce au livre

Jésus est réellement présent dans le tabernacle. L’autel, l’ambon et le siège de l’évêque ou du prêtre, sont les signes de la présence du Christ.

La Sagesse de l’Église

Quels sont les endroits privilégiés à l'intérieur d'une église ?

Ce sont : l'autel avec la croix, le tabernacle, le siège du célébrant, l'ambon, le baptistère et le confessionnal.

L’autel est le point central de l’église. Sur lui le sacrifice de la croix et de la résurrection de Jésus-Christ est actualisé au cours de la célébration eucharistique. Il est aussi la table à laquelle est invité le peuple de Dieu. Le tabernacle est une sorte de trésor sacré, placé dans l’église en un lieu des plus dignes et des plus visibles, il abrite le pain eucharistique dans lequel le Seigneur lui-même est présent réellement. La lampe du sanctuaire indique que le tabernacle est « habité ». Si elle ne brille pas, c’est que le tabernacle est vide. Le siège éminent (en latin cathedra) de l’évêque ou bien celui du prêtre signifie que c’est réellement le Christ qui préside à la communauté. L’ambon (du grec anabainein, « monter dessus »), le pupitre pour la Parole de Dieu, doit signaler la valeur et la dignité des lectures bibliques comme la Parole du Dieu vivant. Au baptistère, on administre le baptême et le bénitier nous invite à maintenir en éveil notre engagement du baptême. Un confessionnal ou un lieu adapté au sacrement de la réconciliation permet d’avouer ses fautes et de recevoir le pardon.   [Youcat 191]

Voici ce que disent les papes

Une attention particulière sera réservée à l’ambon en tant que lieu liturgique depuis lequel est proclamée la Parole de Dieu. Il doit être placé en un endroit bien visible, capable d’attirer spontanément l’attention des fidèles pendant la liturgie de la Parole. Il est bon qu’il soit fixe, établi comme un élément sculpté en harmonie esthétique avec l’autel, de manière à représenter aussi visiblement le sens théologique des deux tables de la Parole et de l’Eucharistie. Depuis l’ambon, on proclame les lectures, le psaume responsorial et l’annonce de la Pâque ; on peut également y faire l’homélie et y dire la prière des fidèles. [Benoît XVI, Verbum Domini, 68]