Tous les Tweets
Précédent:
Suivant:

3.42 Qu’est-ce que le sacerdoce commun de tous les croyants ?

Les sacrements

Tous les baptisés partagent le sacerdoce de Jésus. Cela signifie que nous sommes tous appelés à témoigner de la présence de Dieu dans le monde. Nous pouvons le faire simplement par notre façon de vivre, afin que les gens puissent rencontrer Dieu à travers notre façon d’agir avec les autres.

Nous appelons cela le sacerdoce commun du peuple de Dieu. Chaque chrétien est un membre de ce peuple, qui forme l’Église. La grande majorité de notre Église est constituée de fidèles laïcs. Leur vocation est de vivre en chrétiens dans leur propre place de la société et d’annoncer ainsi l’Évangile de Jésus.

> Approfondissez grâce au livre

Chaque croyant est appelé à offrir Jésus au monde à travers sa vocation propre.

La Sagesse de l’Église

Avec quelle autorité est exercé le sacerdoce ministériel ?

Dans l’exercice de leur ministère sacré, les prêtres ordonnés parlent et agissent, non pas en vertu d’une autorité propre, ni même par mandat ou délégation de la communauté, mais dans la Personne du Christ Tête et au nom de l’Église. De ce fait, le sacerdoce ministériel se différencie radicalement, et pas seulement par une différence de degré, du sacerdoce commun des fidèles, au service duquel le Christ l’a institué. [CCEC 336]

Voici ce que disent les papes

Le sacerdoce commun des fidèles et le sacerdoce ministériel ou hiérarchique, qui ont entre eux une différence essentielle et non seulement de degré, sont cependant ordonnés l’un à l’autre : l’un et l’autre, en effet, chacun selon son mode propre, participent de l’unique sacerdoce du Christ. […] Les fidèles […] de par le sacerdoce royal qui est le leur, concourent à l’offrande de l’Eucharistie et exercent leur sacerdoce par la réception des sacrements, la prière et l’action de grâces, le témoignage d’une vie sainte, leur renoncement et leur charité effective. [Lumen Gentium, 10]