Tous les Tweets
Précédent:
Suivant:

1.13 Dans quelle langue la Bible a-t-elle été écrite ?

La Bible: vraie ou fausse?

Une grande partie des livres de l'Ancien Testament ont été écrits entre 1200 et 100 avant JC en hébreux, la langue du peuple d’Israël. À partir du sixième siècle avant JC, l’araméen devint de plus en plus répandu. Quelques parties de l'Ancien Testament ont été écrites dans cette langue, la langue principale parlée en Terre Sainte au temps de Jésus.

Entre 300 et 100 avant JC, les Écritures furent traduites en Grec (cette traduction est appelée la Septante), parce qu’à ce moment le grec était parlé plus couramment que l’Hébreux. Le Nouveau Testament a été écrit en grec.

> Approfondissez grâce au livre

L'Ancien Testament a été écrit principalement en hébreu et le Nouveau Testament en grec.

La Sagesse de l’Église

Qu’est-ce que le canon des Écritures ?

Le canon des Écritures est la liste complète des écrits sacrés, que la Tradition apostolique a fait discerner à l’Église. Ce canon comprend quarante-six écrits de l’Ancien Testament et vingt-sept du Nouveau Testament. [CCEC 20]

Comment peut-on lire correctement la Bible ?

On lit la Bible correctement quand on la lit dans la prière, c’est-à-dire avec l’aide de l’Esprit-Saint sous l’influence duquel elle est née. Elle est la Parole de Dieu et contient la révélation décisive de Dieu.

La Bible est comme une longue lettre que Dieu adresse à chacun de nous. Il est donc nécessaire d’accueillir l'Écriture sainte avec grand amour et grand respect : il importe d’abord de lire réellement la lettre de Dieu, ce qui signifie ne pas picorer des détails en négligeant l’ensemble du texte. Il me faut alors en interpréter le message à partir de ce qui en constitue le cœur et le mystère : Jésus-Christ, lui dont parle toute la Bible, y compris l'Ancien Testament. La foi avec laquelle je dois lire l'Écriture sainte est foi vivante de l’Église dont elle est issue. [Youcat 16]

Quelle est la signification de l'Ancien Testament pour les chrétiens ?

Dans l'Ancien Testament, Dieu se révèle comme le créateur du monde et comme celui qui le maintient en existence mais aussi comme guide et éducateur des hommes. Les livres de l'Ancien Testament eux aussi sont Parole de Dieu et Écriture sainte. Sans l'Ancien Testament, on ne peut pas comprendre Jésus.

Pour nous apprendre la foi, une grande histoire commence avec l'Ancien Testament, elle prend une tournure décisive dans le Nouveau Testament et elle arrive à son terme avec la fin du monde et le retour du Christ. L’Ancien Testament est donc bien plus qu’un simple prologue du Nouveau Testament. Les commandements et les prophéties pour le peuple de l’ancienne Alliance et les promesses pour tous les humains qu’il comporte n’ont jamais été révoqués. Dans les livres de l’ancienne Alliance se trouve un trésor irremplaçable de prières et de textes de sagesse : les Psaumes en particulier sont au cœur de la prière quotidienne de l’Église. [Youcat 17] 

Quelle est la signification du Nouveau Testament pour les chrétiens ?

Dans le Nouveau Testament, la Révélation de Dieu s’achève. Les quatre évangiles – selon Matthieu, Marc, Luc et Jean – sont la partie centrale de l'Écriture sainte et le plus précieux trésor de l’Église. En eux, le Fils de Dieu se montre tel qu’il est et vient à notre rencontre. Dans les Actes de Apôtres, nous découvrons les débuts de l’Église par l’action de l’Esprit-Saint. Dans les lettres apostoliques, la vie humaine sous toutes ses facettes est éclairée par la lumière du Christ. Dans l’Apocalypse, nous voyons à l’avance la fin des temps.

Jésus est la totalité de ce que Dieu veut nous dire. Tout l'Ancien Testament prépare l’incarnation du Fils de Dieu. Toutes les promesses de Dieu trouvent leur accomplissement en Jésus. Être chrétien consiste à s’unir de plus en plus étroitement à la vie du Christ. Pour cela, il faut lire les évangiles et en vivre. Madeleine Delbrêl dit : « Par sa Parole, Dieu nous dit ce qu’il est et ce qu’il veut ; il le dit une fois pour toutes, il le dit pour chaque jour… Quand nous tenons notre évangile dans nos mains, nous devrions penser qu’en lui habite le Verbe, qui veut se faire chair en nous, s’emparer de nous, pour que, son cœur greffé sur le nôtre et, son esprit branché sur notre esprit, nous recommencions sa vie dans un autre lieu, un autre temps, une autre société humaine. » [Youcat 18]

Voici ce que disent les papes

Les paroles de Dieu, exprimées en langues humaines, sont devenues semblables au langage humain, de même que jadis le Verbe du Père éternel, ayant assumé la chair humaine avec ses faiblesses, est devenu semblable aux hommes. [Benoît XVI, Verbum Domini, 18]