Tous les Tweets
Précédent:
Suivant:

1.18 Quelles sont les parties du Nouveau Testament ?

La Bible: vraie ou fausse?

Le Nouveau Testament commence avec les Évangiles : les narrations des quatre évangélistes, Matthieu, Marc, Luc et Jean sur la vie, la mort et la résurrection de Jésus. La deuxième partie est composée des Actes des Apôtres, écrit par l’évangéliste Luc, qui décrit l’histoire de l’Église Chrétienne primitive.

La troisième partie du Nouveau Testament contient les 21 lettres des saints Paul, Jacques, Pierre, Jean et Jude. La dernière partie est le Livre de la Révélation, ou Apocalypse, dans laquelle Jean décrit ses visions de fin du monde, notamment des représentations symboliques du Jugement Dernier et la Jérusalem céleste.

> Approfondissez grâce au livre

Le Nouveau Testament comprend les quatre Évangiles, les Actes des Apôtres, 21 épîtres de saint Paul et d'autres, plus l'Apocalypse.

La Sagesse de l’Église

Qu’est-ce que le canon des Écritures ?

Le canon des Écritures est la liste complète des écrits sacrés, que la Tradition apostolique a fait discerner à l’Église. Ce canon comprend quarante-six écrits de l’Ancien Testament et vingt-sept du Nouveau Testament. [CCEC 20]

Quelle est la signification du Nouveau Testament pour les chrétiens ?

Dans le Nouveau Testament, la Révélation de Dieu s’achève. Les quatre évangiles – selon Matthieu, Marc, Luc et Jean – sont la partie centrale de l'Écriture sainte et le plus précieux trésor de l’Église. En eux, le Fils de Dieu se montre tel qu’il est et vient à notre rencontre. Dans les Actes de Apôtres, nous découvrons les débuts de l’Église par l’action de l’Esprit-Saint. Dans les lettres apostoliques, la vie humaine sous toutes ses facettes est éclairée par la lumière du Christ. Dans l’Apocalypse, nous voyons à l’avance la fin des temps.

Jésus est la totalité de ce que Dieu veut nous dire. Tout l'Ancien Testament prépare l’incarnation du Fils de Dieu. Toutes les promesses de Dieu trouvent leur accomplissement en Jésus. Être chrétien consiste à s’unir de plus en plus étroitement à la vie du Christ. Pour cela, il faut lire les évangiles et en vivre. Madeleine Delbrêl dit : « Par sa Parole, Dieu nous dit ce qu’il est et ce qu’il veut ; il le dit une fois pour toutes, il le dit pour chaque jour… Quand nous tenons notre évangile dans nos mains, nous devrions penser qu’en lui habite le Verbe, qui veut se faire chair en nous, s’emparer de nous, pour que, son cœur greffé sur le nôtre et, son esprit branché sur notre esprit, nous recommencions sa vie dans un autre lieu, un autre temps, une autre société humaine. » [Youcat 18]

Voici ce que disent les papes

Le Nouveau Testament nous présente le Mystère Pascal en accord avec les Saintes Écritures, comme leur accomplissement parfait. Saint Paul, dans la Première lettre aux Corinthiens, affirme que Jésus-Christ est mort pour nos péchés « conformément aux Écritures » (15, 3) et qu’il est ressuscité le troisième jour « conformément aux Écritures » (15, 4). De cette manière, l’Apôtre place l’événement de la mort et de la résurrection du Seigneur en relation avec l’histoire de l’antique Alliance de Dieu avec son peuple. [Benoît XVI, Verbum Domini, 13]