Tous les Tweets
Précédent:
Suivant:
plastic mariabeeldjes

1.39 Marie n’est pas Dieu, alors pourquoi toute cette dévotion à son égard ?

Marie et les anges

Marie n’est pas Dieu, mais elle est la Mère de Dieu. Pour ce rôle particulier nous pouvons l’honorer. Honorer n’est pas la même chose qu’adorer, qui est réservé à Dieu seul. La dévotion à Marie est enracinée dans la Bible. Quand elle était enceinte de Jésus, Marie a prédit : « Désormais tous les âges me diront bienheureuse. » (Lc 1,48)

La prière du Je Vous Salue Marie est composée de plusieurs phrases venant de la Bible. L’archange Gabriel dit à Marie : « Je te salue, Comblée-de-grâce, le Seigneur est avec toi » (Lc 1,28), et la cousine de Marie, Élisabeth, dit : « Tu es bénie entre toutes les femmes, et le fruit de tes entrailles est béni » (Lc 1,42). Le Je Vous Salue Marie et d’autres prières à Marie peuvent être trouvées dans l’appli #TwGOD

> Approfondissez grâce au livre

Jésus nous a donné Marie pour mère. Donc nous pouvons prier Marie et lui demander d'intervenir en notre faveur auprès de son fils Jésus.

La Sagesse de l’Église

Comment l’Église prie-t-elle Marie ?

Avant tout avec l’Ave Maria (Je vous salue, Marie), prière par laquelle l’Église demande l’intercession de la Vierge. Parmi les autres prières mariales, il y a le Rosaire, l’hymne acathiste, la Paraclèse, les hymnes et les cantiques des diverses traditions chrétiennes. [CCEC 563]

Le « Je Vous Salue Marie »

Je vous salue, Marie, pleine de grâce,

Le Seigneur est avec vous,

Vous êtes bénie entre toutes les femmes,

Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.

Sainte Marie, Mère de Dieu,

Priez pour nous, pauvres pécheurs,

Maintenant et à l’heure de notre mort. Amen.

 

En Latin :

Ave Maria, gratia plena. Dominus tecum.

Benedicta tu in mulieribus,

Et benedictus fructus ventris tui, Jesus.

Sancta Maria, Mater Dei,

Ora pro nobis peccatoribus,

Nunc et in hora mortis nostrae. Amen.

[Youcat 480]

Comment prie-t-on le chapelet ou le rosaire ?

1. Au nom du Père….

2. Credo (Je crois en Dieu)

3. Notre-Père

4. Trois Je Vous Salue Marie

5. Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours pour les siècles des siècles. Amen.

6. Cinq groupes de dix (dizaine) comprenant chacun : un Notre-Père, dix Je Vous Salue Marie et un Gloire au Père

Un rosaire complet comporte une méditation des Mystères joyeux, des Mystères lumineux, des Mystères douloureux et des Mystères glorieux du Rosaire.

Les Mystères joyeux (lundi et samedi)

- L’annonciation de l’ange Gabriel à la Vierge Marie

- La Visite de la Vierge Marie à sa cousine Élisabeth

- La naissance de Jésus dans la grotte de Bethléem

- Jésus est présenté au temple par Marie et Joseph

- Jésus est retrouvé dans le temple

Les Mystères lumineux (jeudi)

- Le baptême de Jésus dans le Jourdain

- Les noces de Cana

- L’annonciation du Royaume de Dieu et l’invitation à la conversion

- La transfiguration de Jésus

- L’institution de l’eucharistie par Jésus

Les Mystères douloureux (mardi et vendredi)

- L’agonie de Jésus à Gethsémani

- La flagellation de Jésus

- Le couronnement d’épines

- Le portement de la croix

- Jésus est crucifié et meurt sur la croix

Les Mystères glorieux (mercredi et dimanche)

- La Résurrection de Jésus

- L’Ascension du Seigneur au ciel

- La descente du Saint-Esprit du Cénacle

- L’Assomption de Marie au ciel

- Marie est couronnée Reine du ciel et de la terre.

[Youcat 481]

Quel type de culte convient-il à la Sainte Vierge ?

C’est un culte particulier, mais qui diffère essentiellement du culte d’adoration, réservé uniquement à la Sainte Trinité. Ce culte de vénération spéciale trouve une expression particulière dans les fêtes liturgiques dédiées à la Mère de Dieu ainsi que dans les prières mariales, comme le Rosaire, résumé de tout l’Évangile. [CCEC 198]

Peut-on adorer Marie ?

Non. On ne peut adorer que Dieu seul. Mais nous pouvons vénérer Marie comme Mère de notre Seigneur.

Adorer signifie reconnaître humblement et sans condition la souveraineté absolue de Dieu sur toute créature. Marie est une créature comme nous. Pour notre foi, elle est notre mère. Et nous devons honorer nos parents. Cela ressort des Écritures. Marie dit en effet d’elle-même : « Désormais tous les âges me diront bienheureuse » (Lc 1,48). L’Église exprime particulièrement sa vénération mariale dans des lieux de pèlerinage, dans des fêtes liturgiques, des cantiques et des prières, comme le rosaire, qui est un résumé des Évangiles. [Youcat 149]  

Voici ce que disent les papes

La connaissance plus profonde de la mission de Marie s’est transformée en vénération joyeuse envers elle et en respect plein d’adoration pour le sage dessein de Dieu, qui a placé dans sa Famille – l’Église –, comme en tout foyer domestique, la figure d’une femme qui, discrètement et en esprit de service, veille sur elle « et dirige sa marche vers la patrie, jusqu’à ce que vienne dans la gloire le jour du Seigneur ». [Pape Paul VI, Marialis Cultus, intro]