Tous les Tweets
Précédent:
Suivant:

1.40 Marie est-elle restée vierge et n'a-t-elle jamais péché ?

Marie et les anges

Scientifiquement parlant il est impossible de concevoir sans semence masculine ou sans intervention humaine. Cependant, Dieu a transcendé les lois de la nature et a fait des miracles.

Marie devint enceinte par une action directe de Dieu, comme l’avait prédit la Bible (Is 7,14Is 7,14 : C’est pourquoi le Seigneur lui-même vous donnera un signe : Voici que la vierge est enceinte, elle enfantera un fils qu’elle appellera Emmanuel (c’est-à-dire : Dieu-avec-nous). ; Mt 1,23Mt 1,23 : Voici que la Vierge concevra, et elle enfantera un fils ; on lui donnera le nom d’Emmanuel, qui se traduit : « Dieu-avec-nous ».) des centaines d’années plus tôt. Dieu et le péché sont opposés. Jésus est Dieu, et il n’aurait jamais pu rester neuf mois dans le sein d’une pécheresse. Marie reçut de Dieu une grâce spéciale qui lui permit de rester sans péché tout au long de sa vie.

> Approfondissez grâce au livre

Marie est restée vierge et n'a jamais péché. Elle s'est dévouée à Dieu en toute chose. C'est pourquoi elle est allée au Ciel, corps et âme.

La Sagesse de l’Église

Que signifie « Immaculée Conception de Marie » ?

L’Église croit que la bienheureuse Vierge Marie a été, au premier instant de sa conception, par une grâce et une faveur singulières du Dieu Tout-Puissant et en vue des mérites de Jésus-Christ Sauveur du genre humain, préservée intacte de toute souillure du péché originel.  (Dogme de 1854)

Très vite, dans l’histoire de l’Église, les chrétiens ont professé l’Immaculée Conception de Marie. L’expression est mal comprise aujourd’hui. Elle signifie que, depuis le début, Dieu a préservé la Vierge Marie du péché originel. Elle ne s’applique pas à la conception de Jésus dans le sein de Marie. Elle n’est nullement une dépréciation de la sexualité dans le christianisme, comme si un homme et une femme pouvaient se « souiller » en donnant la vie à un enfant. [Youcat 83]

En quel sens Marie est-elle « toujours vierge » ?

Dans le sens qu’elle est « restée vierge en concevant son Fils, vierge en l’enfantant, vierge en le portant, vierge en le nourrissant de son sein, vierge mère, vierge toujours » (saint Augustin). Cependant, quand les Évangiles parlent de « frères et soeurs de Jésus », il s’agit de parents proches de Jésus, selon une expression utilisée dans la Sainte Écriture. [CCEC 99]

En dehors de Jésus, Marie a-t-elle eu encore d’autres enfants ?

Non. Selon la chair, Jésus est le fils unique de Marie.

Déjà l’Église primitive affirmait la virginité permanente de Marie, ce qui exclut des frères et sœurs biologiques de Jésus. En araméen, la langue maternelle de Jésus, il n’existe qu’un seul mot pour désigner les frères et sœurs, les cousins et les cousines. Dans les évangiles, quand on parle de « frères et sœurs » de Jésus (Mc 3,31-35 par exemple), il s’agit de parents proches. [Youcat 81]

De quelle manière la maternité spirituelle de Marie est-elle universelle ?

Marie a un Fils unique, Jésus, mais, en lui, sa maternité spirituelle s’étend à tous les hommes, qu’il est venu sauver. Obéissante aux côtés du nouvel Adam, qui est Jésus Christ, la Vierge est la nouvelle Ève, la véritable mère des vivants, qui coopère avec son amour maternel à leur naissance et à leur croissance dans l’ordre de la grâce. Vierge et Mère, Marie est la figure de l’Église, sa plus parfaite réalisation. [CCEC 100]

En quel sens la Bienheureuse Vierge Marie est-elle Mère de l’Église ?

La bienheureuse Vierge Marie est Mère de l’Église dans l’ordre de la grâce parce qu’elle a donné naissance à Jésus, le Fils de Dieu, Tête de son Corps qui est l’Église. En mourant sur la croix, Jésus l’a donnée comme mère à son disciple, par ces mots : « Voici ta mère » (Jn 19, 27). [CCEC 196]

Pourquoi Marie est-elle également notre Mère ?

Marie est notre Mère parce que le Christ, le Seigneur, nous l’a donnée pour mère.

Femme, voici ton fils… Voici ta mère (Jn 19,27). L’Église a toujours considéré que ces paroles, que, du haut de la croix, Jésus adresse à Marie et au disciple qu’il aimait, étaient la remise de toute l’Église à Marie. Ainsi, Marie est également notre Mère. Nous pouvons l’invoquer et lui demander d’intercéder pour nous auprès de Dieu. [Youcat 85]

Voici ce que disent les Pères de l’Église

De même que celui qui était conçu (= Jésus) gardait vierge celle qui avait conçu (= Marie) […] Elle reste donc vierge même après l'enfantement, la toujours-Vierge, et jusqu'à la mort elle n'a jamais approché d'homme. [Saint Jean Damascène, Sur la Foi Orthodoxe, Livre IV, Chap 14]

Toi seul, Jésus, et ta Mère, vous êtes beaucoup plus beaux que tout ! Pas de souillure en toi, Seigneur, et pas de tache en ta Mère ! [Saint Éphrem, Carm. Nisib., 27,44]