Tous les Tweets
Précédent:
Suivant:

1.9 Est-il logique de croire ? Puis-je poser des questions ?

Création ou hasard?

Il est essentiel de se poser des questions, parce que c’est ainsi qu’on réfléchit à la foi. En posant des questions on peut plonger plus profondément dans la vérité de la foi et mieux comprendre la signification de l’amour de Dieu pour nous.

Le cœur de la foi chrétienne ne peut être comprise qu’en méditant sur l’amour de Dieu pour chaque être humain. Nous le connaissons en partie à travers ce qu’il nous a montré de lui (c’est ce qu’on appelle révélation). Cependant, certaines questions restent sans réponse parce qu’aucune réponse unique ne pourra jamais pleinement définir Dieu. Dieu est toujours plus grand !

> Approfondissez grâce au livre

Vos questions révèlent ce que vous pensez de Dieu. Vous pouvez ainsi comprendre la logique de la foi avec votre tête et faire l'expérience de Dieu dans votre cœur.

La Sagesse de l’Église

Pourquoi y a-t-il en l’homme le désir de Dieu ?

En créant l’homme à son image, Dieu lui-même a inscrit dans son cœur le désir de le voir. Même si un tel désir est ignoré de l’homme, Dieu ne cesse d’attirer l’homme à lui pour qu’il vive et trouve en Lui la plénitude de vérité et de bonheur qu’il ne cesse de chercher. Par nature et par vocation, l’homme est donc un être religieux, capable d’entrer en communion avec Dieu. Ce lien intime et vital avec Dieu confère à l’homme sa dignité fondamentale. [CCEC 2]

Pourquoi sommes-nous en recherche de Dieu ?

Dieu a mis dans notre cœur le désir de le chercher et de le trouver. Saint Augustin dit : « Tu nous as créées pour toi Seigneur, et notre cœur est sans repos tant qu’il ne repose en toi. » Ce désir de Dieu, nous l’appelons religion.

Il est naturel qu’un être humain soit en recherche de Dieu. Toute son aspiration vers la vérité et le bonheur est finalement une recherche vers ce qui le porte de manière absolue, le satisfait de manière absolue, le prend en compte de manière absolue. Un être humain n’est totalement lui-même que lorsqu’il a trouvé Dieu. « Celui qui cherche la vérité cherche Dieu, qu’il en ait conscience ou non » (Sainte Édith Stein). [Youcat 3]

Voici ce que disent les Pères de l’Église

S'il était possible que tous les hommes, négligeant les affaires de la vie, s'attachassent à l'étude et à la méditation, il ne faudrait point chercher d'autre voie pour leur faire recevoir la religion chrétienne ; car pour ne rien dire qui offense personne, on n'y trouvera pas moins d'exactitude qu'ailleurs, soit dans la discussion de ses dogmes, soit dans l'éclaircissement des expressions énigmatiques de ses prophètes, soit dans l'expression des paraboles de Ses Évangiles et d'une infinité d'autres choses arrivées ou ordonnées symboliquement. [Origène, Contre Celse, Livre 1, Chap.9]