Tous les Tweets
Précédent:
Suivant:

2.11 Quelles sont les origines de l’Église ? Comment cela a-t-il commencé ?

L’origine de l’Église

Jésus a rassemblé les premiers apôtres, établissant ainsi l’Église. Nos évêques et pape actuels sont leurs successeurs. Depuis le tout début, les apôtres ont délégué leurs charges aux évêques. L’Église est constituée de ces évêques ainsi que de tous les autres croyants.

Dans la communauté de l’Église, nous apprenons à vivre ensemble et prier correctement. Cela nous prépare à vivre avec Dieu au ciel. En annonçant l’Évangile, d’autres personnes sont invitées à rejoindre cette communauté, se rapprochant ainsi de Dieu.

> Approfondissez grâce au livre

Jésus a institué l’Église dans le but de rassembler le monde entier en lui et, par lui, dans le Père. Cela commença avant même la création.

La Sagesse de l’Église

Qu’est-ce que l’Église ?

Le mot Église vient du grec ekklesia qui désigne le rassemblement de ceux qui sont convoqués. Nous tous, baptisés et croyant en Dieu, nous sommes convoqués par le Seigneur. Ensemble, nous sommes l’Église. Le Christ, comme dit Paul, est la tête de l’Église. Nous, nous sommes le corps.

Quand nous recevons les sacrements et que nous écoutons la parole de Dieu, le Christ est en nous et nous sommes en lui – c’est cela l’Église. Les Saintes Écritures ne cessent d’évoquer l’étroite communauté de vie personnelle de tous les baptisés avec Jésus en multipliant les images. Tantôt l’Église est appelée peuple de Dieu, puis épouse du Christ. Tantôt elle est appelée mère, puis famille de Dieu. Elle est aussi comparée aux convives d’une noce. L’Église ne doit pas être comprise comme une pure institution, « une Église fonctionnelle » dont on pourrait se séparer. Nous pouvons nous mettre en colère contre les fautes et les souillures de l’Église, mais nous ne pouvons jamais nous en éloigner, car Dieu l’aime d’une manière irrévocable et n’a jamais pris de distance avec elle malgré tous ses péchés. L’Église est la présence de Dieu au milieu des hommes. Voilà pourquoi nous devons l’aimer. [Youcat 121]

Quel est le commencement et l’achèvement de l’Église ?

L’Église a son commencement et son achèvement dans le dessein éternel de Dieu. Elle a été préparée dans l’Ancienne Alliance par l’élection d’Israël, signe du rassemblement futur de toutes les nations. Fondée sur la parole et sur l’action de Jésus Christ, elle s’est accomplie surtout par sa mort rédemptrice et sa résurrection. Elle s’est manifestée ensuite comme mystère de salut par l’effusion de l’Esprit Saint à la Pentecôte. Elle aura son achèvement à la fin des temps comme assemblée céleste de tous les rachetés. [CCEC 149]

Pourquoi Dieu veut-il qu’il y ait l’Église ?

Dieu veut qu’il y ait l’Église parce qu’il ne veut pas nous sauver isolément mais ensemble. Il veut faire de toute l’humanité un seul peuple.

Personne ne parvient au ciel de manière asociale. Celui qui ne pense qu’à lui et au seul salut de son âme vit de manière asociale. Au ciel comme sur terre, cela est impossible. Dieu lui-même n’est pas asocial, il n’est pas un être isolé se suffisant à lui-même. Le Dieu trinitaire est « social » en lui-même. Il est une société, un perpétuel échange de l’amour. Sur ce modèle divin, l’homme est également appelé à la relation, à l’échange, à la participation, à l’amour. Nous sommes responsables les uns des autres. [Youcat 122]

Voici ce que disent les Pères de l’Église

Les apôtres nous ont été dépêchés comme messagers de bonne nouvelle par le Seigneur Jésus-Christ. […] Les apôtres, affermis par la parole de Dieu, allèrent, avec l'assurance du Saint-Esprit, annoncer la bonne nouvelle, l'approche du royaume de Dieu. Prêchant à travers les villes et les campagnes, ils éprouvèrent dans le Saint-Esprit leurs prémices, et les instituèrent comme évoques et comme diacres des futurs croyants. [Saint Clément de Rome, Lettre aux Corinthiens, XLII]

Voici ce que disent les papes

Le salut, qui est toujours un don de l'Esprit, requiert la coopération de l'homme à son propre salut comme à celui des autres. Telle est la volonté de Dieu, et c'est pour cela qu'il a fondé l’Église, et l'a incluse dans le plan du salut. [Jean-Paul II, Redemptoris Missio, 9]