Tous les Tweets
Précédent:
Suivant:
Napoleon

2.43 Quelles ont été les conséquences de la Révolution française ?

La réponse de l’Église

La Révolution Française, anticléricale et violente, commença en 1789. Les révolutionnaires voulaient effacer toute trace de la chrétienté, ainsi beaucoup de catholiques furent exécutés et les biens de l’Église furent confisqués.

Plus tard, Napoléon Bonaparte conquit Rome et les états pontificaux. En 1801 le pape Pie VII signa un traité avec Napoléon, entrainant une renaissance de l’Église en France bien que sa liberté reste encore limitée. Après la défaite de Napoléon en 1815, le Saint-Siège reprit le contrôle de la plupart de ses anciennes possessions.

> Approfondissez grâce au livre

La Révolution française conduisit à l’oppression de l’Église. Les papes et les évêques furent sur la défensive. Mais bientôt, la vie religieuse refleurit.

Voici ce que disent les papes

La Révolution française [était une] tentative d'instaurer la domination de la raison et de la liberté, maintenant aussi de manière politiquement réelle. L'Europe de l'Illuminisme, dans un premier temps, s'est tournée avec fascination vers ces événements, mais face à leurs développements, elle a dû ensuite réfléchir de manière renouvelée sur la raison et la liberté. [Benoît XVI, Spe Salvi, 19]