Tous les Tweets
Précédent:
Suivant:
paus Franciscus

2.3 Qui « s'assied » sur le trône de saint Pierre, le Saint-Siège ?

L’Église aujourd’hui

L’apôtre Pierre était le premier pape. Le pape actuel est son successeur, et ainsi il a « pris la place » de Saint Pierre, pour ainsi dire. En pratique, en revanche, le Saint Siège n’est pas un siège, mais le gouvernement central de l’Église.

Le Saint-Siège reste en contact avec les diocèses et avec l’Église à travers le monde. Le Vatican est un état miniature qui est représenté diplomatiquement par le Saint-Siège dans beaucoup d’états. Par son statut diplomatique hors du commun, l’Église peut jouer un rôle positif, notamment dans les discussions concernant la paix.

> Approfondissez grâce au livre

Le Saint-Siège est l'administration centrale de l'Église. Grâce à lui, le pape entre en contact avec les évêques et les chefs d'État.

La Sagesse de l’Église

Quelle est la mission du pape ?

Le Pape, Évêque de Rome et successeur de saint Pierre, est principe perpétuel et visible, et fondement de l’unité de l’Église. Il est le vicaire du Christ, la Tête du collège des Évêques et le pasteur de toute l’Église, sur laquelle il a, par institution divine, un pouvoir plénier, suprême, immédiat et universel. [CCEC 182]

Quel est le rôle du pape ?

En tant que successeur de saint Pierre et chef du collège des évêques, le pape est le garant de l’unité de l’Église. Il a la plus haute autorité en ce qui concerne la pastorale de l’Église et l’autorité suprême pour toutes les décisions concernant la doctrine et les règles disciplinaires.

Jésus accorda à Pierre une primauté sur tous les apôtres, ce qui fit de lui l’autorité suprême de l’Église primitive. Rome – cette église locale, gouvernée par Pierre et lieu de son martyr, devint à sa mort le lieu de référence de la jeune Église : toutes les communautés devaient être en accord avec Rome. C’était le critère d’un foi apostolique juste, intégrale et authentique. Jusqu’à nos jours, tout évêque de Rome est, comme Pierre, le pasteur suprême de l’Église, dont la Tête est en fait le Christ. Ce n’est que dans l’exercice de cette fonction que le pape est le « représentant du Christ sur la terre ». En vertu de son autorité suprême pour la charge des âmes et la doctrine, il veille à la transmission authentique de la foi. Si besoin est, il doit retirer des enseignements ou relever de leur charge des ministres pour faute grave relative à la foi ou à la morale. La force et le rayonnement de l’Église catholique sont dus largement à son unité sur les questions de foi et de morale, unité garantie par le magistère dont le pape est le chef. [Youcat 141]

Voici ce que disent les Pères de l’Église

Moi, qui ne veux suivre personne autre que le Christ, je communique avec votre béatitude, c'est-à-dire, avec la chaire de Pierre ; je sais que l'Église est bâtie sur cette pierre. Quiconque mange l'agneau hors de cette maison est un profane. Quiconque ne se trouvera point dans cette arche de Noé périra lors du déluge. [Saint Jérôme, Lettres, N°14]