Tous les Tweets
Précédent:
Suivant:
keizer Constantijn

2.20 Qu’est-ce qui changea avec l’empereur Constantin ?

Romains, conciles et Pères de l’Église

En 312 après Jésus-Christ, Constantin a vaincu son adversaire, devenant empereur de la totalité de l’empire romain. Bien qu’il n’ait été baptisé qu’à la fin de son règne, il n’est reste pas moins le premier empereur chrétien.

Dans « l’édit de Milan », Constantin décréta que les chrétiens ne devraient plus être persécutés et que les biens qui leur avaient été confisqués devaient leur être rendus. Les chrétiens pouvaient alors publiquement pratiquer leur foi et pouvaient faire partie de l’administration de l’empire.

> Approfondissez grâce au livre

En 313, Constantin octroya aux chrétiens la reconnaissance légale et la protection. Dès lors, l’Église s’agrandit rapidement et devint influente.

Voici ce que disent les papes

Le premier à caractère œcuménique [fut] convoqué par l'empereur Constantin en mai 325 pour assurer l'unité de l'Église. Les Pères nicéens purent ainsi affronter diverses questions et principalement le grave problème né quelques années auparavant à la suite de la prédication du prêtre alexandrin Arius. […] [Constantin] ne se souciait pas tant de la vérité théologique que de l'unité de l'empire et de ses problèmes politiques. [Benoît XVI, Audience Générale, 20/06/2007]