Tous les Tweets
Précédent:
Suivant:
kadootje

4.12 Qu’est-ce que la grâce ?

L’appel à la sainteté

La grâce est le cadeau que Jésus nous fait, un don qui nous fait renaître (Jn 1,17)Jn 1,17 : Car la Loi fut donnée par Moïse, la grâce et la vérité sont venues par Jésus Christ.. Par sa grâce, Dieu nous aide à croire, à entrer en relation avec lui et à vivre en chrétiens.

La grâce change notre façon de voir le monde : beaucoup de choses qui semblent souvent si importantes (l’argent, les biens, le pouvoir, la carrière) sont soudain bien moins essentiels. Et d’autres choses prennent de l’importance comme aimer Dieu et ton prochain.

> Approfondissez grâce au livre

La grâce est un don de Dieu qui nous aide à vivre en bons chrétiens. Sans la grâce, nous ne pouvons pas croire, nous ne pouvons pas nous convertir, nous ne pouvons pas faire le bien.

La Sagesse de l’Église

Qu'est-ce que la grâce ?

Par la grâce, nous entendons la sollicitude gratuite et aimante de Dieu, sa bonté secourable, la force de la vie qui vient de lui. Par la Croix et la Résurrection, Dieu se donne à nous de tout son amour, et se communique à nous gratuitement. La grâce, c'est tout ce que Dieu nous donne, sans le moindre mérite de notre part.

« La grâce, dit le pape Benoît XVI, c'est être regardé par Dieu, c'est être touché par son amour pour nous. La grâce n'est pas une chose, c'est Dieu lui-même qui se communique aux hommes. Ce qu'il donne n'est rien de moins que lui-même. Dans la grâce, nous sommes en Dieu. » [Youcat 338] 

Qu’est-ce que la grâce qui justifie ?

La grâce est le don gratuit que Dieu nous donne afin de nous rendre participants de sa vie trinitaire et capables d’agir par amour pour lui. Elle est appelée grâce habituelle, ou sanctifiante ou déifiante, parce qu’elle sanctifie et divinise. Elle est surnaturelle, parce qu’elle dépend entièrement de l’initiative gratuite de Dieu et qu’elle dépasse les capacités de l’intelligence et des forces humaines. Elle échappe donc à notre expérience. [CCEC 423]

Quelles sont les autres sortes de grâce ?

Hormis la grâce habituelle, il y a les grâces actuelles (dons circonstanciés), les grâces sacramentelles (dons propres à chaque sacrement), les grâces spéciales ou charismes (qui ont comme finalité le bien commun de l’Église), parmi lesquels il y a les grâces d’état, qui accompagnent l’exercice des ministères ecclésiaux et des responsabilités de l’existence. [CCEC 424] 

Quelle est l'œuvre de la grâce sur nous ?

La grâce nous introduit dans l'intimité de la vie de la Sainte Trinité, dans l'échange d'amour entre le Père, le Fils et le Saint-Esprit. Elle nous rend capables de vivre dans l'amour de Dieu et d'agir en vertu de cet amour.

La grâce nous vient d'en haut, elle est infusée dans notre âme, et elle ne s'explique pas par des causes « naturelles » (on l'appelle grâce surnaturelle). Elle nous fait devenir (surtout la grâce du baptême) enfants de Dieu et héritiers du Ciel (c'est la grâce sanctifiante ou déifiante). Elle nous dispose à faire durablement le bien (la grâce habituelle). Elle nous aide à discerner, à vouloir et à faire tout ce qui mène au bien, à Dieu, et au Ciel (la grâce actuelle). Elle est accordée en particulier dans les sacrements, qui, selon la volonté de notre Seigneur, sont le lieu par excellence de La rencontre avec Dieu (la grâce sacramentelle). La grâce se manifeste aussi à travers des dons spécifiques accordés à certaines personnes (les charismes), ou des forces spécifiques qui accompagnent l'état du mariage, de l'ordre, de la vie religieuse (les grâces d'état). [Youcat 339]

Voici ce que disent les Pères de l’Église

Nous ajoutons, Que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. […] Nous demandons que la volonté de Dieu s’accomplisse en nous. Pour cela, nous avons besoin du secours d’en haut, car personne n’est fort par ses propres forces : nous devons nous appuyer sur la grâce et la miséricorde du Seigneur. [Saint Cyprien, La Prière de notre Seigneur]