Tous les Tweets
Précédent:
Suivant:
gebroken vaas

4.13 Qu’est-ce que le péché en fait ?

L’appel à la sainteté

Tu commets un péché quand tu fais quelque chose contre la Volonté de Dieu. Le péché est une action consciemment mauvaise, une pensée, quelque chose que tu as fait ou pas fait, quelque chose que tu dis ou n’as pas dite.

Tes péchés et leurs conséquences sont des obstacles dans ta relation avec Dieu. Ils affaiblissent le lien entre toi et Dieu. Une fois que tu es en ‘état de péché’ (parce que tu en as commis), tu es facilement tenté pour en refaire. C’est pour cela qu’il est nécessaire de demander la miséricorde de Dieu, encore et encore.

> Approfondissez grâce au livre

Pécher, c’est désobéir à Dieu. En agissant ainsi nous cassons notre lien à lui, mais il est restauré par la confession.

La Sagesse de l’Église

Pourquoi l’Église est-elle apostolique ?

L’Église est apostolique par son origine, parce qu’elle a « pour fondations les Apôtres » (Ep 2, 20) ; par son enseignement, qui est celui des Apôtres ; par sa structure, parce qu’elle est édifiée, sanctifiée et gouvernée, jusqu’au retour du Christ, par les Apôtres, grâce à leurs successeurs, les Évêques en communion avec le successeur de Pierre. [CCEC 174]

Pourquoi l'Église est-elle apostolique ?

L’Église est apostolique parce qu'elle a été fondée par les Apôtres, qu'elle maintient ce qu'ils ont transmis et qu'elle est dirigée par leurs successeurs.

Jésus a appelé les Apôtres pour qu'ils soient ses collaborateurs les plus proches ; ils ont été ses témoins oculaires. Après sa résurrection, il leur est apparu à maintes reprises. Il leur a conféré l'Esprit-Saint et les a envoyés comme messagers disposant de pleins pouvoirs dans le monde entier. Dans la jeune Église, ils furent les garants de l'unité. Par imposition des mains, ils transmirent leur mission et leur autorité à leurs successeurs, les évêques. Ce que ceux-ci firent, à leur tour, jusqu'à aujourd'hui. On appelle ce processus « succession apostolique ». [Youcat 137]

En quel sens l’Église est-elle sainte ?

L’Église est sainte parce que le Dieu très saint en est l’auteur. Le Christ s’est livré lui-même pour elle, afin de la sanctifier et de la rendre sanctifiante. L’Esprit Saint la vivifie par la charité. En elle réside la plénitude des moyens du salut. La sainteté est la vocation de chacun de ses membres et le but de toute son action. L’Église compte en son sein la Vierge Marie et d’innombrables saints, qui sont ses modèles et ses intercesseurs. La sainteté de l’Église est la source de la sanctification pour ses fils, qui, sur la terre, se reconnaissent tous pécheurs et qui ont toujours besoin de se convertir et de se purifier. [CCEC 165]

Pourquoi l'Église est-elle sainte ?

L’Église est sainte, non pas parce que tous ses membres sont saints, mais parce que Dieu est saint et qu'il agit en elle. Tous les membres de l'Église sont sanctifiés par le baptême.

Chaque fois que nous laissons la Trinité divine agir en nous, notre amour grandit, nous sommes sanctifiés et guéris. Les saints sont des amoureux, non parce qu'ils savent aimer mieux que les autres, mais parce que Dieu Les a touchés. Ils transmettent aux hommes L'amour qu'ils ont reçu de Dieu, mais à Leur manière, qui est souvent originale. Parvenus près de Dieu, eux aussi sanctifient l'Église, parce qu'ils « passent leur ciel » à nous soutenir sur le chemin de la sainteté. [Youcat 132]

Qu'est-ce qu'un vice ?

Le vice est une habitude négative, qui étouffe et obscurcit la conscience, qui ouvre la personne au mal et l'incline de manière habituelle au péché.

Le vice des hommes peut être rattaché aux péchés capitaux : l'orgueil, l'avarice, l'envie, la colère, la luxure, la gourmandise, la paresse (ou acédie). [Youcat 318]

Voici ce que disent les Pères de l’Église

Le péché est donc une action, ou une parole, ou un désir, opposés à la loi éternelle. Or, la loi éternelle est la raison divine ou la volonté de Dieu, ordonnant de maintenir l'ordre naturel et défendant de le troubler. [Saint Augustin, Contre Fauste le Manichéen, XXII,27]