Tous les Tweets
Précédent:
Suivant:
luxe villa

4.2 Que dois-je faire de ma vie ?

Vocation

En ce monde où les dépressions ou le surmenage font partie du quotidien, cette question est essentielle. La réponse est en fait toute simple : notre but en tant qu’êtres humains est d’être heureux.

Le chemin vers le vrai bonheur doit passer par Jésus : il a dit lui-même qu’il est le chemin (Jn 14,6)Jn 14,6 : Jésus lui répond : « Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie ; personne ne va vers le Père sans passer par moi.. Si tu veux atteindre le vrai bonheur, tu dois nécessairement renforcer ta relation avec Dieu. Tu trouveras ce bonheur, parce que Dieu t’aidera à découvrir ce que tu devrais faire de ta vie.

> Approfondissez grâce au livre

Croyez que Dieu vous aime et qu’il veut que vous soyez heureux, et partagez ensuite cet amour avec d’autres. Le reste suivra !

La Sagesse de l’Église

Quel est, pour l’homme, le rapport entre les Béatitudes et le désir de bonheur ?

Les Béatitudes répondent au désir inné de bonheur que Dieu a déposé dans le cœur de l’homme pour l’attirer à lui et que lui seul peut combler. [CCEC 361]

Pourquoi aspirons-nous au bonheur ?

Dieu a placé dans notre cœur un si grand désir de bonheur que rien ne peut le satisfaire, si ce n'est Dieu lui- même. Toutes les satisfactions terrestres ne peuvent donner qu'un avant-goût du bonheur éternel. Nous devons aller au-delà d'elles pour tendre vers Dieu. [Youcat 281]

Qu'est-ce que la liberté, et pourquoi est-elle là ?

La liberté est un don de Dieu qui permet de déterminer soi-même ce que l'on veut faire. La liberté est le contraire du déterminisme.

Dieu nous a créés en hommes libres et il veut notre liberté, afin que, de tout notre cœur, nous options pour le bien, pour le « bien » suprême – donc pour Dieu. Plus nous faisons le bien, plus nous devenons libres. [Youcat 286]

Voici ce que disent les Pères de l’Église

Nous aussi par conséquent qui avons été appelés en Jésus-Christ par cette même volonté, ce n'est point par nous-mêmes que nous sommes justifiés, ni par notre sagesse ou notre intelligence, ou notre piété, ni par les œuvres accomplies clans la sainteté de notre cœur ; c'est par la foi ; et c'est par elle que le Dieu tout-puissant a justifié tous les hommes depuis le commencement. À lui soit la gloire clans les siècles des siècles, Ainsi soit-il. Que ferons-nous donc, frères ? Allons-nous cesser de faire le bien, délaisser la charité ? Le Maître nous en préserve ! empressons-nous au contraire d'accomplir avec zèle et ardeur toute sorte d'œuvre bonne. [Saint Clément de Rome, Lettre aux Corinthiens, XXXII-XXXIII]