Tous les Tweets
Précédent:
Suivant:
kalot, stola en schoenen van de paus

2.4 Comment devient-on pape ?

L’Église aujourd’hui

Quand un pape meurt ou démissionne, tous les cardinaux qui ont moins de quatre-vingts ans se rassemblent au Vatican pour un conclave. Ils choisissent un nouveau pape parmi eux. Les votes s’enchaînent jusqu’à ce que quelqu’un réunisse au moins les deux-tiers des voix. Alors on lui demande s’il accepte la papauté et, si la réponse est oui, quel nom il choisit en tant que pape.

De la fumée blanche qui sort de la cheminée de la Chapelle Sixtine indique qu’un nouveau pape a été choisi. Le pape est alors présenté au balcon de la Basilique St Pierre avec les mots « Habemus Papam ! » (« Nous avons un pape ! »)

> Approfondissez grâce au livre

Le pape est élu par les cardinaux dans la chapelle Sixtine durant le conclave. Il est présenté au monde avec les mots Habemus Papam !

La Sagesse de l’Église

Pourquoi le Christ a-t-il institué la hiérarchie ecclésiastique ?

Le Christ a institué la hiérarchie ecclésiastique en vue de la mission de paître le peuple de Dieu en son nom ; et c’est pourquoi il lui a donné l’autorité. La hiérarchie est composée des ministres sacrés : Évêques, prêtres, diacres. Par le sacrement de l’Ordre, les Évêques et les prêtres agissent, dans l’exercice de leur ministère, au nom et dans la personne du Christ-Tête. Les diacres servent le peuple de Dieu dans la diaconie (service) de la parole, de la liturgie et de la charité. [CCEC 179]

Comme se réalise la dimension collégiale du ministère ecclésial ?

À l’exemple des douze Apôtres, choisis et envoyés ensemble par le Christ, l’union des membres de la hiérarchie ecclésiastique est au service de la communion de tous les fidèles. Tout Évêque exerce son ministère comme membre du collège épiscopal, en communion avec le Pape, ayant avec lui à prendre part à la sollicitude de l’Église universelle. Les prêtres exercent leur ministère au sein du presbytérium de l’Église particulière en communion avec l’Évêque et sous son autorité. [CCEC 180]

Pourquoi le ministère ecclésial a-t-il aussi un caractère personnel ?

Le ministère ecclésial a aussi un caractère personnel, parce que, en vertu du sacrement de l’Ordre, chacun est responsable devant le Christ, qui l’a personnellement appelé en lui confiant une mission. [CCEC 181]

Pourquoi l’Église n’est-elle pas une organisation démocratique ?

Le principe de la démocratie est que le pouvoir émane du peuple. Dans l’Église, en revanche, le pouvoir émane du Christ. L’Église a par conséquent une structure hiérarchique, qui s’exerce dans une culture collégiale.

L’élément hiérarchique dans l’Église consiste en ceci : le Christ lui-même agit dans l’Église quand des ministres ordonnés font et donnent quelque chose par la grâce de Dieu, chose qu’ils ne peuvent pas faire ni donner d’eux-mêmes. C’est le cas quand ils distribuent les sacrements au nom du Christ et qu’ils enseignent avec son autorité. L’élément collégial dans l’Église est dans le fait que le Christ a confié la totalité de la foi à la communauté de douze apôtres dont les successeurs gouvernent l’Église, sous la présidence de celui qui exerce la fonction dévolue à Pierre. À partir de ce point de vue collégial, les conciles ont une place indiscutable dans l’Église. Mais la multiplicité des dons de l’Esprit et l’universalité de l’Église peuvent également donner du fruit dans les autres assemblées d’Église, dans les synodes et les conseils. [Youcat 140] 

Voici ce que disent les Pères de l’Église

Donc, après avoir fondé et édifié l'Église, les bienheureux apôtres remirent à Lin la charge de l'épiscopat ; c'est de ce Lin que Paul fait mention dans les épîtres à Timothée. Anaclet lui succède. Après lui, en troisième lieu à partir des apôtres, l'épiscopat échoit à Clément. [Saint Irénée, Traité contre les hérésies, Livre 3, Chap 3]