Tous les Tweets
prev
Précédent:2.40 Que fut la Contre-Réforme ?
next
Suivant:2.42 Quel rôle joua l’Église au siècle des Lumières ?

2.41 Que fut le concile de Trente ?

La réponse de l’Église

Le Concile de Trente était une événement important de la réponse catholique à la Réforme (Contre-Réforme). Ce concile a été convoqué par le pape Paul III en 1545. Les décisions prises conjointement par le pape et les évêques étaient décisives pour l’Église.

Le concile a insisté sur l’essence de la foi, détaillant au mieux les sept sacrements et apportant une définition plus précise de la structure de l’Église. Les évêques et les prêtres furent recadrés quand nécessaire. Pendant de nombreux siècles, les documents du Concile de Trente ont défini les objectifs de l’Église.

Le concile de Trente voulut répondre à la Réforme. Il approfondit l’intelligence de la foi et réforma les pratiques de l’Église.
Voici ce que disent les papes

Au siècle de la Réforme, l'Église catholique semblait, en vérité, presque révolue. Le nouveau courant semblait triompher, affirmant :  maintenant l'Église de Rome est révolue. Mais nous voyons qu'avec les grands saints, comme Ignace de Loyola, Thérèse d'Avila, Charles Borromée et d'autres, l'Église renaît. Elle trouve dans le Concile de Trente une nouvelle actualisation et une revitalisation de sa doctrine. Et elle revit avec une grande vitalité. Nous voyons le siècle des Lumières, lorsque Voltaire a dit :  enfin cette antique Église est révolue, vive l’humanité ! Et que se passe-t-il en revanche ? L'Église se renouvelle. [Benoît XVI, Discours aux prêtres albanais, 31/08/2006]