Tous les Tweets
Précédent:
Suivant:
gelukkig jong stel

4.20 Le « pas de sexe avant le mariage » est-il démodé ?

Sexualité

La façon la plus intime par laquelle un homme et une femme peuvent exprimer leur amour est leur relation sexuelle. Ils se donnent entièrement à l’autre afin de vraiment ne faire qu’un. De cette union peuvent naitre des enfants, qui sont élevés dans la famille.

Pour cette raison et bien d’autres, il est encore pertinent de réserver l’acte sexuel au mariage. Après tout le mariage concerne le vrai amour et la fidélité : les éléments principaux pour une relation sexuelle réussie.

> Approfondissez grâce au livre

Ce n’est qu’au sein du mariage que le sexe permet par amour un abandon total à l’autre personne et il est source de joie, tout en demeurant ouvert à la vie (enfants).

La Sagesse de l’Église

Quels sont les biens de l’amour conjugal auquel est ordonnée la sexualité ?

Les biens de l’amour conjugal qui, pour les baptisés, est sanctifié par le sacrement de mariage sont : l’unité, la fidélité, l’indissolubilité et l’ouverture à la fécondité. [CCEC 495]

Quelle signification a l’acte conjugal ?

L’acte conjugal a une double signification : unitive (la donation réciproque des époux), et procréatrice (l’ouverture à la transmission de la vie). Nul ne doit briser le lien indissociable que Dieu a voulu entre les deux significations de l’acte conjugal, en excluant l’une ou l’autre d’entre elles. [CCEC 496]

Quelles sont les valeurs essentielles du mariage chrétien ?

1. l’unité : le mariage est une alliance qui réalise, selon sa nature même, l’unité corporelle, intellectuelle et spirituelle entre un homme et une femme.

2. l’indissolubilité : les liens du mariage tiennent « jusqu’à ce que la mort vous sépare ».

3. l’accueil d’une descendance : tout couple doit être prêt à accueillir des enfants et à les éduquer dans la foi chrétienne.

4. la recherche du bien du conjoint qui doit toujours être visé.

Si l’un des futurs époux refuse u de ces quatre points au moment de la conclusion du mariage, le sacrement du mariage n’existe pas. [Youcat 416]

Quel est le sens de l’union sexuelle dans le mariage ?

Il est dans la volonté de Dieu que l’homme et la femme s’unissent dans le plaisir érotique et sexuel pour se lier l’un à l’autre de plus en plus intimement dans l’amour et pour permettre à des enfants de naître de leur amour.

Le christianisme attache une grande valeur au corps, au désir et au plaisir érotique : « le christianisme croit que la matière est bonne, que Dieu lui-même a pris chair, qu’au Ciel nous aurons même une forme de corps, et qu’elle sera une partie importante de notre béatitude, de notre beauté et de notre force. Le christianisme a glorifié le mariage, plus que toute autre religion. Presque tous les grands poèmes d’amour de la littérature mondiale ont été composées par des chrétiens, et le christianisme contredit quiconque prétend que la sexualité est mauvaise en elle-même » (C.S Lewis, Pardon, je suis chrétien). À vrai dire, le plaisir ne doit pas être une fin en soi. Quand le plaisir du couple se referme sur lui-même sans s’ouvrir à la vie nouvelle qui devrait en résulter, il n’est pas conforme à la nature de l’amour. [Youcat 417]

Voici ce que disent les Pères de l’Église

Ayant été invité aux noces [de Cana], le Sauveur s’y est rendu pour resserrer le lien de chasteté conjugale, et nous révéler ce qu’il y a de mystérieux dans les noces ; car, dans la circonstance présente, la personne de Notre-Seigneur était figurée par l’époux à qui il fut dit : « Tu as conservé le bon vin jusqu’à présent ». En effet, le Christ a conservé le bon vin jusqu’à présent, c’est-à-dire son Évangile. [Saint Augustin, Sur l’Évangile de Jean, IX,2]