Tous les Tweets
Précédent:
Suivant:
schilderij van de intocht van Jezus

3.17 Pourquoi les pèlerinages et les processions ? Qu’est-ce qu’une retraite ?

Traditions et dévotions

Comme il l’a fait avec ses premiers disciples, Jésus nous invite aujourd'hui aussi à le suivre (Mc 1,17)Mc 1,17 : Il leur dit : « Venez à ma suite. Je vous ferai devenir pêcheurs d’hommes. ». Un pèlerin est quelqu’un qui voyage avec Jésus en faisant un pèlerinage vers un lieu sacré. Le but du pèlerin est double : d’une part faire croître sa relation avec Dieu et la connaissance de soi, et d’autre part la progression sur le chemin vers le ciel qui est le but final.

Les processions solennelles pendant lesquelles nous chantons et prions nous rappellent que nous sommes pèlerins. Quand nous allons en retraite, nous nous nous retirons littéralement de notre monde quotidien pour un certain temps afin de pouvoir nous concentrer entièrement sur Dieu.

> Approfondissez grâce au livre

Pèlerinages et processions nous rappellent que la vie est un voyage avec Dieu et les autres vers le Ciel. Nous nous retirons de la vie quotidienne pour prier.

La Sagesse de l’Église

Quelles sont les formes de piété populaire qui accompagnent la vie sacramentelle de l’Église ?

Le sens religieux du peuple chrétien a, de tout temps, trouvé son expression dans des formes variées de piété qui entourent la vie sacramentelle de l’Église, telles que la vénération des reliques, les visites aux sanctuaires, les pèlerinages, les processions, le chemin de Croix, le Rosaire. À la lumière de la foi, l’Église éclaire et favorise les formes authentiques de piété populaire. [CCEC 353]

Quel est le sens des pèlerinages ?

Celui qui fait un pèlerinage « prie » avec ses pieds, et il fait l'expérience avec tous ses sens que sa vie entière est un long chemin qui mène à Dieu.

Déjà dans l'Ancien Testament, le peuple d'Israël se rendait en pèlerinage vers le Temple de Jérusalem. Les chrétiens ont repris cette tradition. C'est ainsi qu'au Moyen Âge en particulier on vit apparaître toutes sortes de pèlerinages vers les lieux saints, vers Jérusalem et vers Rome, sur les tombeaux des apôtres et vers Saint-Jacques-de-Compostelle. On se mettait en marche pour diverses raisons, en général pour faire pénitence, et souvent on était motivé par cette idée fausse que des œuvres d'auto-mortification obtenaient la justification devant Dieu. De nos jours, les pèlerinages connaissent un véritable renouveau. Des hommes et des femmes cherchent la paix et la force qui émanent des lieux saints. Ils en ont assez de vivre en solitaires, ils désirent sortir de la routine quotidienne, ils veulent se délester du superflu et se mettre en marche vers Dieu. [Youcat 276]

Voici ce que disent les papes

Le pèlerinage […] est l’image du chemin que chacun parcourt au long de son existence. La vie est un pèlerinage, et l’être humain un viator, un pèlerin qui parcourt un chemin jusqu’au but désiré. […] Le Seigneur Jésus nous montre les étapes du pèlerinage à travers lequel nous pouvons atteindre ce but : « Ne jugez pas, et vous ne serez pas jugés ; ne condamnez pas, et vous ne serez pas condamnés. Pardonnez, et vous serez pardonnés. Donnez, et l’on vous donnera : c’est une mesure bien pleine, tassée, secouée, débordante, qui sera versée dans le pan de votre vêtement ; car la mesure dont vous vous servez pour les autres servira de mesure aussi pour vous » (Lc 6, 37-38). [François, Misericordiae Vultus, 14]