Tous les Tweets
Précédent:
Suivant:
schilderij van de duivel

3.18 Les exorcismes pour chasser les démons sont-ils réels ?

Traditions et dévotions

Dans la Bible, nous pouvons lire comment Jésus expulsa les esprits mauvais ou démons à plusieurs occasions (Lc 4,33-35)Lc 4,33-35 : Or, il y avait dans la synagogue un homme possédé par l’esprit d’un démon impur, qui se mit à crier d’une voix forte : « Ah ! que nous veux-tu, Jésus de Nazareth ? Es-tu venu pour nous perdre ? Je sais qui tu es : tu es le Saint de Dieu. » Jésus le menaça : « Silence ! Sors de cet homme. » Alors le démon projeta l’homme en plein milieu et sortit de lui sans lui faire aucun mal.. Ses disciples ont aussi reçu l’ordre d’en expulser (Mc 6,7)Mc 6,7 : Il appela les Douze ; alors il commença à les envoyer en mission deux par deux. Il leur donnait autorité sur les esprits impurs.. Donnée par Jésus, cette mission de combattre le mal s’applique encore à leurs successeurs : les évêques et les prêtres.

Un exorciste est un prêtre nommé spécialement pour cette tâche. Il travaille surtout à force de prière et par la foi que l’amour de Jésus peut venir à bout de tout mal.

> Approfondissez grâce au livre

La possession démoniaque est rare mais réelle. S’il n’y a ni explication médicale ni psychologique, un exorciste peut chasser les démons par la prière.

La Sagesse de l’Église

Qu’est-ce qu’un exorcisme ?

On a affaire à un exorcisme lorsque l’Église demande, avec son autorité, au nom de Jésus, qu’une personne ou un objet soit protégé contre l’emprise du Malin et soustrait à son empire. Sous sa forme simple, il est pratiqué lors de la célébration du Baptême. L’exorcisme solennel, appelé grand exorcisme, ne peut être pratiqué que par un prêtre et avec la permission de l’Évêque. [CCEC 352]

Est-ce que l'Église pratique encore des exorcismes ?

À chaque baptême, l'Église pratique ce qu'on appelle « le petit exorcisme », c'est une prière par laquelle le baptisé est soustrait à l'emprise du Malin (ou Diable) et rendu fort contre les puissances du mal vaincues par Jésus. Le grand exorcisme est une prière faite en vertu de l'autorité spirituelle que Jésus a confiée à son Église, par laquelle un chrétien baptisé est soustrait à l'emprise et à la puissance du Malin. Il n'est pratiqué que rarement, et après un examen des plus prudents.

Les exorcismes que l'on voit dans les films d'Hollywood n'ont rien à voir avec les exorcismes pratiqués par Jésus et par l'Église. Les évangiles relatent souvent que Jésus expulsait des démons. Il avait autorité sur Les puissances du mal, et il pouvait en libérer des possédés. Il donna à ses Apôtres le pouvoir d'expulser les esprits mauvais et de guérir toute maladie et infirmité (Mt 10,1). L'Église ne fait pas autre chose quand un prêtre, mandaté pour cela, prononce la prière d'exorcisme sur une personne qui la demande. Un examen préalable a exclu que l'on est en présence d'un cas psychique (qui est du ressort d'un psychiatre). L'exorcisme vise à délivrer la personne d'une détresse mentale et à la libérer de l'emprise du Malin. [Youcat 273]

Voici ce que disent les papes

Le démon et ses adeptes ne dorment pas ; et comme leurs oreilles ne supportent pas la Parole de Dieu, ils travaillent inlassablement pour la faire taire ou la troubler. Ici la fatigue de les affronter est plus dure. Non seulement il s’agit de faire le bien, avec toute la peine que cela comporte, mais il faut aussi défendre le troupeau et se défendre soi-même du mal. Le malin est plus astucieux que nous, et il est capable de démolir en un moment ce que nous avons construit avec patience durant beaucoup de temps. Il est nécessaire ici de demander la grâce d’apprendre à neutraliser – c’est une habitude importante : apprendre à neutraliser – neutraliser le mal, ne pas arracher l’ivraie, ne pas prétendre défendre comme des surhommes ce que seul le Seigneur doit défendre. [François, Homélie 02/04/2015]