Tous les Tweets
Précédent:
Suivant:
Science and faith

1.5 La foi et la science se contredisent-elles ?

Création ou hasard?

Si nous croyons que Dieu a tout créé, alors nous n’avons pas besoin de nous préoccuper des faits scientifiques qui contredisent à priori la foi. Au contraire, la science est une excellente façon d’apprendre à connaître la création de Dieu, et ainsi d’approfondir notre connaissance de Dieu !

D’un autre côté, la foi éclaire le travail de la science. Ainsi, tout ce qui est faisable n’est pas toujours moralement acceptable. La recherche impliquant la destruction d’embryons est juste un des exemples d’usages immoraux de la connaissance scientifique.

> Approfondissez grâce au livre

La vérité, qu’elle soit découverte à l'aide de la science ou de la foi, ne se contredit pas elle-même. Jésus a dit : « la vérité vous libèrera ».

La Sagesse de l’Église

Pourquoi est-il important d’affirmer : « Au commencement, Dieu créa le ciel et la terre » (Gn 1, 1) ?

Parce que la création est le fondement de tous les projets divins de salut. La création est la manifestation de l’amour tout-puissant et sage de Dieu ; elle est le premier pas vers l’Alliance du Dieu unique avec son peuple ; elle est le commencement de l’histoire du salut, qui culmine avec le Christ ; elle est la première réponse aux interrogations fondamentales de l’homme sur son origine et sur sa fin. [CCEC 51] 

La recherche scientifique rend-elle superflu le recours à un Créateur ?

Non. La phrase « Dieu a créé le monde » n’est pas une affirmation d’ordre scientifique qui serait périmée. Il s’agit d’une affirmation théo-logique, ce qui veut dire une affirmation sur la place des choses dans l’ordre divin (theos, « Dieu », logos, « sens ») et sur leur origine divine.

Le récit de la création n’est pas une explication scientifique sur le début du monde. « Dieu a créé le monde » est une affirmation théologique dans laquelle il est question des relations du monde à Dieu. Dieu a voulu le monde, il l’accompagne et veut l’amener à son accomplissement. Être créé est une qualité qui reste attachée aux choses et une vérité élémentaire sur elles. [Youcat 41]

Qu’enseigne la Sainte Écriture au sujet de la création du monde visible ?

À travers le récit des « sept jours » de la création, la Sainte Écriture nous fait connaître la valeur de la création et sa finalité qui est la louange de Dieu et le service de l’homme. Toute chose doit son existence à Dieu, de qui elle reçoit sa bonté et sa perfection, ses lois et sa place dans l’univers. [CCEC 62]

Quel type de liens existe-t-il entre les réalités créées ?

Entre les créatures, il existe une interdépendance et une hiérarchie voulues par Dieu. En même temps, il existe une unité et une solidarité entre les créatures, car toutes ont le même créateur, toutes sont aimées de lui et sont ordonnées à sa gloire. Respecter les lois inscrites dans la création et les rapports découlant de la nature des choses constitue donc un principe de sagesse et un fondement de la morale. [CCEC 64]

Les lois de la nature et l’ordre naturel des choses viennent-ils également de Dieu ?

Oui. Les lois de la nature et l’ordre naturel des choses sont également créées par Dieu.

L’homme n’est pas totalement malléable. Il est façonné par l’ordre et les lois de la nature que Dieu a inscrits dans sa création. Un chrétien ne fait pas simplement « ce qu’il veut ». Il sait qu’il se fait du tort à lui-même et à son environnement lorsqu’il nie les lois de la nature, qu’il utilise les choses contrairement à ce qui est prévu et qu’il se veut plus sage que Dieu qui les créé. Cela dépasse les forces de l’homme de vouloir tout concevoir par lui-même à partir de zéro. [Youcat 45]

Voici ce que disent les Pères de l’Église

La sagesse et la religion sont étroitement unies. Ce qui rend la sagesse et la religion inséparables, c'est que la sagesse fait connaître Dieu et que la religion le fait honorer. [Lactance, Institutions Divines, Livre IV, Chap. IV]