Tous les Tweets
Précédent:
Suivant:
lolly's met afbeelding van paus

2.2 Comment l’Église est-elle gouvernée ?

L’Église aujourd’hui

L’Église est gouvernée par le pape (qui est également évêque de Rome), entouré d’autres évêques. Le pape est le successeur de l’apôtre Pierre qui a été choisi par Jésus pour mener l’Église.

Les autres évêques sont les successeurs des autres apôtres. Un évêque est responsable d’un diocèse. Chaque diocèse est divisé en paroisses, qui ont à leur tête des prêtres ou curés.

> Approfondissez grâce au livre

L’Église est gouvernée par le pape et les évêques, chacun dans son propre diocèse, divisé en paroisses, dirigées par des curés.

La Sagesse de l’Église

Pourquoi le Christ a-t-il institué la hiérarchie ecclésiastique ?

Le Christ a institué la hiérarchie ecclésiastique en vue de la mission de paître le peuple de Dieu en son nom ; et c’est pourquoi il lui a donné l’autorité. La hiérarchie est composée des ministres sacrés : Évêques, prêtres, diacres. Par le sacrement de l’Ordre, les Évêques et les prêtres agissent, dans l’exercice de leur ministère, au nom et dans la personne du Christ-Tête. Les diacres servent le peuple de Dieu dans la diaconie (service) de la parole, de la liturgie et de la charité. [CCEC 179]

Comme se réalise la dimension collégiale du ministère ecclésial ?

À l’exemple des douze Apôtres, choisis et envoyés ensemble par le Christ, l’union des membres de la hiérarchie ecclésiastique est au service de la communion de tous les fidèles. Tout Évêque exerce son ministère comme membre du collège épiscopal, en communion avec le Pape, ayant avec lui à prendre part à la sollicitude de l’Église universelle. Les prêtres exercent leur ministère au sein du presbytérium de l’Église particulière en communion avec l’Évêque et sous son autorité. [CCEC 180]

Pourquoi le ministère ecclésial a-t-il aussi un caractère personnel ?

Le ministère ecclésial a aussi un caractère personnel, parce que, en vertu du sacrement de l’Ordre, chacun est responsable devant le Christ, qui l’a personnellement appelé en lui confiant une mission. [CCEC 181]

Pourquoi l’Église n’est-elle pas une organisation démocratique ?

Le principe de la démocratie est que le pouvoir émane du peuple. Dans l’Église, en revanche, le pouvoir émane du Christ. L’Église a par conséquent une structure hiérarchique, qui s’exerce dans une culture collégiale.

L’élément hiérarchique dans l’Église consiste en ceci : le Christ lui-même agit dans l’Église quand des ministres ordonnés font et donnent quelque chose par la grâce de Dieu, chose qu’ils ne peuvent pas faire ni donner d’eux-mêmes. C’est le cas quand ils distribuent les sacrements au nom du Christ et qu’ils enseignent avec son autorité. L’élément collégial dans l’Église est dans le fait que le Christ a confié la totalité de la foi à la communauté de douze apôtres dont les successeurs gouvernent l’Église, sous la présidence de celui qui exerce la fonction dévolue à Pierre. À partir de ce point de vue collégial, les conciles ont une place indiscutable dans l’Église. Mais la multiplicité des dons de l’Esprit et l’universalité de l’Église peuvent également donner du fruit dans les autres assemblées d’Église, dans les synodes et les conseils. [Youcat 140] 

Quelle est la charge du Collège des Évêques ?

Le Collège des Évêques, en communion avec le pape et jamais sans lui, exerce aussi sur l’Église un pouvoir suprême et plénier. [CCEC 183]

Comment les Évêques exercent-ils leur mission d’enseigner ?

En communion avec le Pape, les Évêques ont le devoir d’annoncer l’Évangile à tous, fidèlement et avec autorité. Ils sont les témoins authentiques de la foi apostolique, revêtus de l’autorité du Christ. Grâce au sens surnaturel de la foi, le Peuple de Dieu, guidé par le Magistère vivant de l’Église, adhère indéfectiblement à la foi. [CCEC 184] 

Quand s’exerce l’infaillibilité du Magistère ?

L’infaillibilité s’exerce quand le Souverain Pontife, en vertu de son autorité de suprême Pasteur de l’Église, ou le Collège des Évêques en communion avec le Pape, surtout lorsqu’ils sont rassemblés en Concile œcuménique, déclarent par un acte définitif une doctrine relative à la foi ou à la morale, ou encore quand le pape et les Évêques, dans leur magistère ordinaire, sont unanimes à déclarer une doctrine comme définitive. À cet enseignement, tout fidèle doit adhérer dans l’obéissance de la foi. [CCEC 185]

Comment les Évêques exercent-ils leur ministère de sanctification ?

Les Évêques sanctifient l’Église en dispensant la grâce du Christ par le ministère de la Parole et des sacrements, en particulier l’Eucharistie, et aussi par la prière, tout comme par leur exemple et leur travail. [CCEC 186]

Comment les Évêques exercent-ils leur fonction de gouvernement ?

En tant que membre du collège épiscopal, tout Évêque porte de manière collégiale la sollicitude de toutes les Églises particulières et de l’Église entière, en union avec les autres évêques unis au pape. L’Évêque à qui est confiée une Église particulière la gouverne avec l’autorité du pouvoir sacré qui lui est propre, ordinaire et immédiat, pouvoir exercé au nom du Christ, le Bon Pasteur, en communion avec toute l’Église et sous la conduite du successeur de Pierre. [CCEC 187]

Les évêques peuvent-ils agir et enseigner contre le pape, le pape peut-il faire de même avec les évêques ?

Les évêques ne peuvent agir et enseigner qu’en union avec le pape, mais pas contre lui. Le pape, quant à lui, peut, dans des cas bien précis, prendre des décisions sans l’accord des évêques.

Toutefois, le pape est lié dans ses décisions à la foi de l’Église. « Ce qui de tout temps et partout fut toujours cru de tous » (Saint Vincent de Lérins) est comme e sens commun de l’Église puisque, dans le domaine de la foi, la conviction des chrétiens est qu’elle est animée par l’Esprit-Saint. [Youcat 142] 

Voici ce que disent les Pères de l’Église

Suivez tous l'évêque, comme Jésus-Christ suit son Père, et le presbyterium comme les Apôtres ; quant aux diacres, respectez-les comme la loi de Dieu. [Saint Ignace d’Antioche, Lettre aux Smyrniotes, VIII]